Hypnose

Qu'est-ce que l'hypnose ?

L'hypnose est un état de recherche intérieure accompagné d'une modification du niveau de conscience. Celle-ci est permise grâce au phénomène de focalisation et se caractérise par une réceptivité, une concentration et une créativité accrues.

Cette modification du niveau de conscience peut s'observer grâce à un électro-encéphalogramme (ondes Bêta, Alpha, Thêta, Delta), et permet notamment au système nerveux de se régénérer car elle fait intervenir le système nerveux parasympathique, celui qui contribue à l'homéostasie (fonctionnement harmonieux du corps).

niveaux_de_conscience_ondes.png

L'hypnose est un état naturel, que chacun explore spontanément à différents moments de la journée (au réveil et à l'endormissement, en "conduite automatique", lors de rêveries...).

L'hypnose peut être positive, mise au service de la guérison ou du développement personnel, ou négative, subie lorsqu'on se focalise sur ce qui ne va pas !

La "transe" hypnotique peut être plus ou moins profonde, de la simple rêverie jusqu'à l'hypnose profonde avec perte de mémoire "programmée" (si nécessaire ou utile).

Deux phénomènes peuvent se rencontrer et s'utiliser en hypnose : la dissociation, où la conscience désinvestit le corps au profit de la sphère mentale (avec pour conséquence de se "couper" des sensations), et l'association, où la conscience investit pleinement le corps ainsi que tous les phénomènes physiques (hyperfocalisation).

Avec cette définition, l'on peut dire que l'hypnose est partout, pratiquée par tous et qu'elle se présente sous des formes variées. La sophrologie, la méditation, le yoga, la danse, les massages, le sport, la poterie... sont autant de "dérivés" de l'hypnose, dans ce sens où toutes ces activités nous font bénéficier d'une modification de notre niveau de conscience, au service de notre bien-être.

Qu'est-ce que l'hypnose thérapeutique ?

L'hypnose thérapeutique est la mise à profit du phénomène de transe au service du travail psychothérapeutique, dans ce sens qu'elle permet d'approfondir, de renforcer, d'enrichir et d'accélérer ce dernier, grâce au choix judicieux des suggestions et métaphores qui orienteront le patient vers l'objectif conjointement défini, et de la profondeur de transe nécessaire pour ce faire.

L'hypnose thérapeutique n'est pas de l'hypnose de spectacle ! En effet, même si le phénomène relève du même mécanisme, l'hypnose de spectacle nous renvoie l'idée fausse d'une perte de contrôle ou de conscience. On ne perd jamais le contrôle en hypnose : on lâche prise, à hauteur de la confiance que l'on place en la personne qui nous guide et en notre propre capacité à nous laisser aller.

Nous sommes tous réceptifs à l'hypnose, mais la réussite d'un travail hypnothérapeutique peut prendre plus de temps pour certaines personnes.

=> Retour